Version françaiseEnglish versionJapanese version soon available

gevrey-chambertin
1er cru "Clos prieur"

Région Bourgogne – Côte de Nuits

Classification Village

Couleur Rouge

Cépage Pinot noir

Terroirsol Argilo-calcaire

Age de la vigne 45 ans

Surface 0 ha 23

Production 900 bouteilles

Vendanges Manuelles

Millésime 2014

Commentaires de dégustation : Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Vendanges le 17 septembre, raisins à l’état sanitaire parfait, cuvaison de 18 jours avec deux pigeages par jour.
Elevage 22 mois en fûts de chêne.
Belle robe rouge grenat intense.
Les qualificatifs sont nombreux pour décrire le nez : puissant, intense, racé, épicé (muscade, et dans une moindre mesure cannelle), presqu’enivrant ! Mais pour mieux résumer, un seul terme conviendrait finalement : supérieur !
En bouche, le meilleur de Gevrey Chambertin s’exprime avec un vin droit, ciselé, superbement équilibré. Le milieu de bouche est assez juteux et croquant. La texture très racée, très calcaire, voire crayeuse, est accompagnée par des tanins fermes et autoritaires taillés pour la garde. Côté arômes, ceux de la cerise, typiques du terroir de Gevrey, s’associent à l’acidulé pour faire saliver les papilles.
Ce vin exceptionnel se caractérise aussi par une très belle longueur dominée par la cerise noire bien mûre. Vin à boire jeune ou plus âgé selon le goût de chacun.

Accord : Poulet Gaston Gérard, filet mignon de veau aux cèpes.
Conservation : 10/12 ans

Millésime 2013

Commentaires de dégustation : Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Vendanges le 9 octobre, raisins à l’état sanitaire parfait, cuvaison de 15 jours avec deux pigeages par jour.
Elevage 22 mois en fûts de chêne.
Belle robe rouge cerise.
Nez superbe, frais, fruité, intense, profond. Il rappelle celui d’un saladier de fruits rouges, matiné d’une note réglissée.
Vin assez vif en bouche, mais la tension est heureusement équilibrée par la saveur sucrée des tanins.
La texture est ferme, presque « solide », typiquement Gevrey. Fil conducteur, le fruit ultra précis se prolonge jusqu’en finale.
Tension, pureté aromatique et fraîcheur s’associent pour proposer une dégustation de très haut niveau sur ce 1er cru très apprécié des amateurs.

Accord : Canard aux pèches
Conservation : 10/12 ans

Millésime 2011

Commentaires de dégustation par Laurent Michelet « Burgundia Oeonologie »
Vendanges le 07 septembre. Petits raisins à parfaite maturité. Cuvaison 18 jours avec 2 pigeages/jour
Robe rouge grenat intense.
Nez puissant de fruits rouges. Le boisé est bien perceptible sous forme de senteurs fraîches et épicées (poivre noir).
La bouche est ferme mais les tanins racés ne demanderont qu’à se fondre d’ici 2/3 ans. La finale est marquée par une note chaude de vanille rappelant son élevage à 30 % de fûts neufs.
Vin accompli, avec une extraction parfaitement maîtrisée, cette cuvée atteindra son optimum qualitatif dans 7/10 ans.

Accompagnement : caille aux raisins, côte de boeuf, steak au poivre.

Millésime 2010

Commentaires de Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Robe rouge grenat intense.
Nez très expressif, mûr, sur les fruits noirs avec une touche de noyau de cerise. La bouche est charmeuse, tout en rondeur. La qualité des tanins est remarquable de finesse. Une finale acidulée donne le relief et la tension à cette cuvée délicate. C’est un vin gourmand qui apportera un maximum de plaisir aux palais amateurs de Gevrey soyeux.


Souris d’agneau confite, chevreuil ou biche rotie, filet de bœuf brioché

Millésime 2009

Commentaires de Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Robe rouge grenat intense. Le nez est riche, généreux, intense ; il est surtout sucré avec des notes précises de pain d’épices , le boisé s’est admirablement marié pour donner ces senteurs. La bouche est immédiatement gourmande. La structure est solide, mais la très haute qualité des tanins extraits donne une impression de chair croquante, la texture devient ronde et soyeuse. Une petie note de tabac frais conclue la finale. Cette cuvée aux allures sphériques est un modèle de raffinement.

Accompagnement : entrecôte au poivre, canard, côte de bœuf au barbecue.
Notation : 91 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2008

Commentaires de Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Robe rouge cerise intense. Au nez le bouquet est subtile, frais et racé : boisé d’abord puis fruits noirs (mûre, cassis). La bouche est pleine, harmonieuse et remarquable de pureté aromatique, les tanins sont fondants et de première qualité. Une légère touche animale apporte une nuance différente en finale. La persistance est excellente.

Accompagnement : caille, magret de canard, foie gras chaud.
Conservation : 7/10 ans
Notation : 90 Wine Spectator; 93 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2007

Robe rouge rubis profond. Nez discret d’épices et de sous bois. En bouche, vin ferme et droit. Les arômes d’épices et de fruits rouges et noirs très mûrs enrobent une matière ferme taillée pour la garde.

Accompagnement : viandes rouges et gibiers (chevreuil, sanglier)
Vendanges : 07/09/09
Récompenses : 91- Wine Spectator; 88 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2006

Vendanges le 27 septembre, cuvaison de 21 jours avec 2 pigeages-remontages/jour Elevage 20 mois en fûts de chêne. (50 % fûts neufs) Robe rouge rubis brillante. Au nez le boisé est bien présent, viennent ensuite des notes de sous bois et de truffe. En bouche, le corps est dense, les tanins sont présents mais forment avec avec le corps une parfaite harmonie. C’est un vin dynamique, à la minéralité persistante.

Accompagnement : tournedos rossini, becasse
Conservation : 8/10 ans
Notation : 89 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2003

Commentaires de J.P RENARD formateur en dégustation au BIVB
Vin qui montre un potentiel de garde étonnant. Très coloré comme la plupart des 2003, il demande une aération prolongée pour s'ouvrir sur d'intenses notes de fruits mûrs et d'épices. Sa bouche d'une ampleur considérable reste dominée par des tanins encore fermes. A conserver absolument avant de le mettre sur table en compagnie d'une viande en sauce ou d'un gibier. (5 à 10 ans). A réserver aux amateurs patients!

Température de service : 16°
Conservation : 8/10 ans

Millésime 2002

Commentaires de J.P RENARD formateur en dégustation au BIVB
Ce « Clos Prieur » est tout simplement magnifique, sa robe d’un rouge rubis intense, d’une brillance parfaite, se « boit » des yeux. Son bouquet, d’une rare complexité, nous séduit par ses senteurs florales et fruitées (pivoine, cassis, mûre framboise..).La bouche, soulignée par d’agréables notes de torrefaction, n’est pas en reste. Tout est harmonie et volupté : rondeur, velouté des tanins, moelleux. Bien qu’il soit déjà fort appréciable, il serait sage de l’attendre encore un peu. A servir sur les meilleures viandes

Température de service : 16°
Conservation : 4 /8 ans
Récompenses : 2 ** guide Hachette 2006

Télécharger la fiche technique