Version françaiseEnglish versionJapanese version soon available

chambertin
"Clos de beze" Grand cru

Région Bourgogne – Côte de Nuits

Classification grand cru

Couleur Rouge

Cépage Pinot noir

Terroirsol Argilo-calcaire

Age de la vigne 30 ans

Surface 0 ha 60

Production 1800 bouteilles

Vendanges Manuelles

Cette parcelle de Chambertin Clos de Bèze, de part son exposition plein est, est bien ventilée par le vent du nord , sa pente modérée lui assure un drainage parfait, le sol est brun calcaire, riche de sels mineraux et de débris calcaires.

Millésime 2014

Commentaires de dégustation : Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »

Vendanges le 18 septembre, raisins à l’état sanitaire parfait, cuvaison de 19 jours avec deux pigeages par jour.
Elevage 22 mois en fûts de chêne (50% fûts neufs).
Robe rouge grenat intense.
Le nez est puissant, racé, dominé par le bois aujourd’hui. En arrière-plan, quelques notes épicées (vanille, cannelle, muscade) et florales sauvages (buisson de ronces) s’expriment encore discrètement. Une petite touche de tabac blond complète ce beau bouquet.
La bouche est au même niveau de puissance. Explosive et racée en attaque, elle se déploie dans un crescendo et une montée en puissance déterminée. La texture minérale ajoute une strate solide à cet ensemble fougueux. Ce grand vin de terroir (le plus ancien de Bourgogne identifié) est aujourd’hui serré dans le corset des tanins du bois de chêne et semble verrouillé pour une longue période. Ses propres tanins répondent à cette domination par une sapidité presque saline. Le vin s’assagit en finale pour laisser entrevoir son futur potentiel à maturité.
Belle longueur sapide sur des impressions à la fois viriles (musc) et fruitées (griotines, cerise à l’eau de vie).

Accord : Tournedos Rossini
Conservation : 10/15 ans

Millésime 2013

Commentaires de dégustation : Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Vendanges le 9 octobre, raisins à l’état sanitaire parfait, cuvaison de 19 jours avec deux pigeages par jour.
Elevage 22 mois en fûts de chêne (50% fûts neufs).
Belle robe rouge rubis brillante.
Le nez est à la fois discret et précis : notes de fruits sucrés (oranges confites) et de fruits rouges frais (framboise, groseille).
Un peu serré par l’élevage dans 50% de fûts neufs, il lui faudra quelques années pour se fondre complètement.
La bouche est admirablement texturée ; le grain est juteux et racé avec une gourmandise étonnante pour ce cru. La qualité du fruité est typique de l’appellation : cerise griotte et grain de grenade. La densité, la richesse, et la longueur sont aujourd’hui déjà exceptionnelles.

Accord : Coq au vin, pintade, rôti de biche
Conservation : 10/15 ans

Millésime 2012

Commentaires de dégustation : Allen Meadows – Burghound.com
Vendanges le 24 septembre, raisins à l’état sanitaire parfait, cuvaison de 21 jours avec deux pigeages par jour.
C'est sans aucun doute le vin le plus complexe de la gamme, avec son nez exubérant et épicé qui présente des notes de thé asiatique, de groseille et de cassis, de terre, des nuances florales et un soupçon de bois de santal. Une bonne puissance anime ses arômes raffinés et étoffés qui présentent beaucoup plus de minéralité lors de la finale, remarquablement longue et intense. Comme les connaisseurs du domaine le savent, le Gelin Bèze n'est jamais un exemple particulièrement évident ou flagrant de l'appellation, mais cela reste un vin équilibré, harmonieux et qui semble toujours enclin à vieillir merveilleusement bien. La version 2012 ne devrait pas déroger à cette tradition.
Elevage 22 mois en fûts de chêne (50% fûts neufs).


Conservation : 10/15 ans

Millésime 2011

Commentaires de dégustation Laurent Michelet Burgundia Œnologie
Vendanges le 6 septembre, egrappage total, cuvaison 18 jours avec 2 pigeages-remontages par jour.
Elevage 20 mois en fûts de chêne. (50 % de fûts neufs)
Belle robe rouge rubis brillane.
Premier nez sucré et épicé avec des notes de cacao, signe d’un élevage avec une bonne proportion de fûts neufs. Viennent ensuite les senteurs de poivre, de coriandre et de cuir.
Le tout forme une complexité aromatique typique du terroir.
La bouche est bien équilibrée avec une juste tension entre tanins et acidité. La finale, longue et racée, est logiquement encore serrée et sévère.

Accompagnement : fromages bourguignons, bœuf charolais, biche
Conservation : 10/12 ans

Millésime 2010

Commentaires de dégustation : Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Robe rouge carmin brillante.
Le nez encore discret évoque la griotte et le pain d’épices. A peine marqué par son élévage(70 % fûts neufs) la bouche est ample, chaleureuse et droite. Remarquable texture des tanins qui équilibrent parfaitement une matière dense et riche. Une certaine rigueur distingue cette cuvée. Une patience de quelques années sera nécessaire pour l’apprécier à son optimum de qualité.


Accompagnement : civet de lièvre, bécasse rôtie, fromages un peu affinés.

Millésime 2009

Commentaires de dégustation : Laurent Michelet « Burgundia Œnologie »
Vendanges le 16 septembre 2009, cuvaison 21 jours Robe rubis brillante. Nez superbe et distingué avec une dominance de poivre et d’épices douces. Le boisé est fin et précis. Le terroir composé ici de petits graviers d’origine calcaire, donne toute son expression dans une minéralité subtile et discrète. La bouche puissante et structurée se conclue par une densité exceptionnelle. Cette cuvée de grande qualité saura satisfaire les palais les plus exigeants après une période de patience de 7 à 10 ans.

Accompagnement : chevreuil, coq au vin, pièce de bœuf Charolais
Conservation : 10/12 ans
Notation : 93 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2008

Commentaires de dégustation par L. Michelet
Robe rouge grenat d'intensité moyenne. Le nez est fin, distingué et racé, ce sont des fruits rouges mêlés à une touche de vanille fraîche. En bouche, le vin se déploie sur des fruits noirs, une multitude de senteurs animent la dégustation jusqu'en finale : vanille, réglisse, épices douces. La complexité du terroir est Parfaitement exprimée. C'est un vin qui réussit noblement l'équilibre entre finesse et structure.

Accompagnement : chevreuil, filet de bœuf, oie.
Notation : 92 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2007

Robe rouge carmin brillante. Le nez encore très frais évoque le noyau de fruit conservé dans l’eau de vie et la vanille. Le corps assez souple s’appuie sur des tanins onctueux et sucrés. Vin sur la réserve.

Accompagnement : gibier à plume ( pigeon, faisan, perdrix), fromages de Bourgogne affinés.
Vendanges : 07/09/09
Récompenses : 93 - Wine Spectator; 90 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2006

Vendanges le 27 septembre, egrappage total, cuvaison 21 jours avec 2 pigeages-remontages par jour. Elevage 20 mois en fûts de chêne. (80 % de fûts neufs) Robe rouge rubis brillante, nez de framboise ; en bouche l’attaque est discrète, mais le corps est puissant. La matière présente une superbe densité grâce à des tanins fermes sans excès, la finale se caractérise par de fines senteurs de truffe avec une touche minérale très élégante.

Accompagnement : chevreuil, gigot d’agneau.
Conservation : 10/12 ans
Récompenses : médaille d’or Concours Général Agricole de Paris; 90 Allen Meadows « Burghound.com »

Millésime 2003

Sublime robe d'un rouge noir étincelant. Nez d'une fabuleuse richesse dominé par des notes de fruits noirs (cassis, mûre) et d'épices (tabac, poivre). La bouche, aux arômes floraux délicats, est d'une étonnante présence, tapissée par des tanins de belle qualité. La finale tendue mais non agressive, est caractéristique des grands vins de garde. Superbe bouteille à conserver impérativement 5 à 10 ans avant de la soumettre à nos papilles impatientes.

Température de service : 16°
Conservation : 8/10 ans
Récompenses : guide hachette 2007

Millésime 2002

Robe rubis cerise intense aux reflets bleutés ; nez subtil et pur aux arômes de fruits bien mûrs réhaussés par un boisé bien intégré lui apportant de la finesse . Bouche alliant volume et chair serrée dotée de tanins fins.

Température de service : 16 ° à consommer sur les viandes rouges, fromages
Conservation : 8/12 ans
Récompenses : médaille d’argent Concours Agricole Paris en 2004

Télécharger la fiche technique